Historique

Depuis 1880 …

1880 Jean-Baptiste Morcel installe son établissement à Belley. Diplômé de l'école d'horticulture de Versailles, il se passionne pour la culture d'arbres d'ornement, et plante aux portes de la ville, une pépinière de plus de 4 hectares. Le succès ne tarde pas, et d'importants chantiers de plantation lui sont confiés, dans toutes les riches propriétés du Bugey. C'est ainsi que nous lui devons de magnifiques sujets, aujourd'hui centenaires. Il se penche déjà sur la nécessité de préparer de bons substrats, et c'est toujours avec émotion, que parfois nous consultons ses archives …


1926
À sa succession, André, son fils, reprend l'entreprise, et se passionne pour l'horticulture. L'établissement connaît alors, la construction des premières serres chauffées, et le développement de la culture sous châssis. La réputation de ses productions déborde largement les limites du département, et c'est au plan régional, qu'il fournit de nombreux fleuristes. Elaborant lui-même ses terreaux, c'est en 1947 qu'il reçoit, en wagon, ses premiers ballots de tourbes. Les terreaux de feuilles, les fumiers, les terres franches, les ardoises pilées…, s'y ajoutent dans des proportions tenues secrètes, et participent à la renommée de ses incomparables cyclamens, et autres hortensias…

1956 Après une solide formation dans de prestigieux ets. Horticoles, Jean, père des dirigeants actuels, engage la reconstruction du "Bocage", école d'horticulture Chambérienne, alors en ruine. Le défi relevé, il prend la conduite de l'entreprise familiale, triple la surface de l'établissement, et industrialise les méthodes de cultures. Mais ce passionné de botanique, et de chimie n'en reste pas là, et c'est en …


1961
qu'il à rendez-vous avec sa première tourbière, ignorant sans doute, que cinquante-deux ans plus tard, deux de ses fils exerceraient encore cette profession…

… avec passion !